L'Alimentation du chien

altLES DIFFERENTS TYPES D'ALIMENTATION

Aliment : Sec (croquettes)

Avantages : économique, pratique, pas de "soupe " à cuire, bonne conservation, repas équilibré
Inconvénients : apport d’eau, altération si humidité, pour le  maître (qui a souvent "mauvaise conscience" de ne donner que des croquettes à son brave toutou)

Aliment : Semi-humide

Avantages : appétissant, emballage pratique, pour le  maître (il a l'impression de donner une alimentation "cuisinée" à son chien)
Inconvénients : Conservation au frais (réfrigérateur nécessaire), altération dès ouverture, altération si humidité, coûteux, Souvent intolérance digestive

 

Aliment : Humide (sous forme de pâtée, boulettes en boîtes)

Avantages : conservation facile, emballage durable, appétissant, pour le  maître (il a l'impression de donner de la viande (à tort) à son chien)
Inconvénients : lourd, coûteux, altération dès ouverture, alimentation peu riche

Aliment : Alimentation "ménagère" cuisinée

Points positifs pour le maître : il a bonne conscience car il cuisine lui-même la soupe de son cher toutou et cela permet aussi de ne pas jeter les restes de table.
Son avantage est l'utilisation d'ingrédients frais
Inconvénients : long à préparer, coûteux, alimentation non équilibrée, altération rapide, difficile ou impossible à préparer en déplacement

Le principal inconvénient est la difficulté à préparer un repas sain et équilibré, et cela tous les jours.
Cela demande des connaissances en nutrition canine et en diététique assez poussées.

Votre chien a besoin d'une alimentation saine et équilibré pour être en bonne santé et le rester. Ses besoins nutritifs ne sont pas les mêmes que ceux des "humains omnivores" que nous sommes. C'est pourquoi l'alimentation exclusivement à base de restes de table est un très mauvais régime pour un chien.
Il a besoin d'une nourriture saine et équilibré adaptée et étudiée selon ses besoins alimentaires
Seules les croquettes (nourriture sèche) de haute qualité "premium"  (qui n'ont rien à voir avec les croquettes "canibouff" au prix " défiant toute concurrence" peuvent répondre à ses besoins nutritionnels.
Elles constituent l'alimentation complète, riche, équilibrée dont votre chien a besoin.
Les croquettes sont un aliment complet apportant au chien tout ce dont il a besoin pour grandir, vivre, vieillir et font l'objet d'améliorations constantes.

Tout comme les humains, les besoins alimentaires du chien  varient aux différents stades de leur vie.

Les gammes de croquettes changeront donc :

- en fonction de son âge (croquettes pour chiots en pleine croissance, pour adultes, pour seniors, ...)
- en fonction de son mode de vie (croquettes pour chiens actifs, pour chiens très sportifs, croquettes de maintenance pour chiens sans grande activité, ...)
- en fonction de sa taille (croquettes pour petits chiens, pour chiens de grandes tailles, ...)
- en fonction de son état physiologique (croquettes de régime, ...)

Il est  facile de comprendre qu'une alimentation "à l'ancienne" faite de soupe à base de riz, de morceaux de viande pour animaux (très grasse), de restes de tables, ne peut remplir toutes ces conditions.
Ce type d'alimentation est très déséquilibré et entraîne des carences importantes, néfaste pour la santé de l'animal.

 

QUELLE QUANTITE DE NOURRITURE FAUT-IL DONNER ?

L'alimentation du chien et les quantités à donner doivent être adaptées a ses besoins du moment.
Les besoins alimentaires des chiens varient aux différents stades de leur vie:

- Les chiots : ils ont besoin d'une alimentation riche, très digeste, riche en ingrédients énergétiques et contenir beaucoup de protéines de croissance, ainsi que du calcium et du phosphore dans certaines proportions.
L’estomac des chiots étant petit, leur ration quotidienne doit être divisée en plusieurs petits repas.
En période de croissance un chiot peut avoir besoin de deux à trois fois plus d’énergie qu’un adulte de même poids. 
- Les chiennes en gestation : ont besoin d'une alimentation plus riche en protéines surtout lors des  quatres dernières semaines de la gestation. 
- Les chiennes allaitantes : peuvent avoir besoin de quatre fois leur ration alimentaire normale (cela varie en fonction de l'importance de la portée). 2 . les besoins alimentaires des chiens varient en fonction de leurs tailles, de leurs races

Le nombre de calories dont un chien a besoin dépend de sa taille et de sa race. Il est évident que le minuscule Chihuahua ne mangera pas les mêmes rations que le géant Bull Mastiff.

Les besoins alimentaires des chiens varient en fonction de leur activité et de leur mode de vie.

Les quantités de calories ci-dessous sont données à titre indicatif et varient considérablement d’une race à l’autre, et peuvent même varier entre deux individus de même race, y compris à poids et niveau d’activité égaux.

Chiens adultes âgés ou très peu actifs :  

- Petit chien : ses besoins se situent entre 110 et 620 calories par jour, selon sa taille.
- Chien de taille moyenne : il a besoin de 620 à 1230 calories, selon son poids.
- Grands chiens : un chien de cette catégorie aura besoin d’au moins 1230 calories par jour selon sa race et sa taille.

Un très grand chien pesant plus de 90 kg peut avoir besoin de 3500 calories par jour.

Chiens adultes modérément actifs :

- Un petit chien a besoin de 125 à 700 calories par jour, selon sa taille.
- Chiens moyens  : de 700 à 1400 calories par jour, selon sa taille
- Grands chiens : au moins 1400 calories par jour, voire beaucoup plus, selon la taille.

Certains très grands chiens pèsent plus de 90 kg et peuvent avoir besoin d’environ 3950 calories par jour.

Chiens adultes vraiment actifs : 

- Petits chiens : besoin de 150 à 840 calories par jour, selon sa taille.
- Chiens moyens :  de 840 à 1680 calories par jour, selon sa taille.
- Grands chiens :  au moins 1680 calories par jour, voire beaucoup plus selon sa taille.

Chiens adultes très actifs :

- Toutes catégories : leurs besoins énergétiques seront supérieurs d’au moins 40 % à ceux de ces mêmes chiens modérément actifs.

 

QUELQUES CONSEILS ET RECOMMANDATION

Le changement d'alimentation :

Un chien  supporte mal le changement de nourriture (problèmes digestifs). Vous ne lui faites pas de bien en variant régulièrement ses repas même si c'est dans l'idée de lui faire plaisir !
Si il est inconcevable pour l'homme, qui est omnivore, de manger toujours la même chose, il faut savoir que les chiens sont des carnivores et n'ont pas comme nous la nécessité de varier leur alimentation.
Au contraire, les changements répétés peuvent entraîner des problèmes digestifs de type gastro-entérite.
En cas de changement de nourriture faites une période de transition où vous allez mélanger les anciens et nouveaux aliments.
Vous venez d'acheter un chiot : ne changez pas immédiatement d'aliments à son arrivée chez vous. Le stress du départ de l'élevage ajouté au changement de nourriture causera à coup sûr des troubles digestifs (diarrhées) chez votre chiot. Continuez si possible le même type d'aliment et la même marque que celle de l'élevage.

Les compléments vitaminiques, calcium, ... :

Ne donnez pas de suppléments à votre chiot. Les croquettes "croissance" sont faites pour lui et sont équilibrées en minéraux et vitamines. Les suppléments vitaminés sont par contre indispensables en cas d'alimentation ménagère.

L'heure des repas :

Pour une meilleure digestion, il est préférable de donner des repas à heures fixes.
Pour les chiots de grande race, jusqu'à l'âge de 5 mois, vous devez répartir la quantité journalière d'aliment en 3 repas par jour.

La boisson :

Vous devez laisser à votre chiot de l'eau propre et fraîche à disposition en permanence. Ne lui donnez pas de lait à boire. Il le digèrera très mal. Un chiot se déshydrate très vite quand il fait chaud.
Si votre chien est nourri à base de croquettes sèches, laissez lui de l'eau en permanence et à volonté.

Les quantités d'aliment :

Ces quantités sont différentes en fonction de l'âge ou du poids de votre chien.
Vous trouverez des indications de dosage sur l'emballage de votre aliment.
ATTENTION : surveillez sa courbe de poids. L'obésité est néfaste pour votre chien.

Les bons principes :

Votre chien ne doit pas venir réclamer à manger lorsque vous êtes à table (et évidemment il ne doit rien obtenir de vous).
Pas de petits "suppléments" (gâteaux, sucreries, fromages, ...) entre ses repas.
Faites manger votre chiot dans un endroit calme. Sa gamelle sera surélevée.
Habituez votre chiot, puis plus tard votre chien, à ce que vous vous approchiez de sa gamelle. Vous devez pouvoir lui retirer sa gamelle sans qu'il vous menace. En cas de grondement ou de rebellions, sévissez temps qu'il est encore chiot. 
Pas de chocolat pour votre chien ! C'est très mauvais pour lui.
Attention aux os : ils sont un risque énorme de perforation de l'intestin et d'occlusion intestinale.

Le site de l'ACTG compte 134545 visiteurs depuis juillet 2005.
Vous êtes ici : Home Infos Pratiques L'Alimentation du Chien